Bienvenue dans notre site officiel

Association des Femmes Tunisiennes pour la Recherche sur le Développement

Bienvenue dans notre site officiel

Association des Femmes Tunisiennes pour la Recherche sur le Développement

Bienvenue dans notre site officiel

Association des Femmes Tunisiennes pour la Recherche sur le Développement

Bienvenue dans notre site officiel

Association des Femmes Tunisiennes pour la Recherche sur le Développement

Promotion de la culture de l’égalité

Association tunisienne indépendante dirigée à 100% par des femmes et pour les femmes. Depuis 30 ans, nous œuvrons pour une égalité entière et effective.

Nous agissons pour

  • Droits socio-économiques

  • Lutte contre les violences faites aux femmes

  • Participation politique et citoyenne

  • Paix et sécurité




Notre réseau

Nous travaillons en réseau avec plus de 30 associations locales dans les régions. Nous portons l’écho de nos actions avec des partenaires nationaux et internationaux et avec celles et ceux qui défendent les causes justes.

Renforcement organisationnel d’AFTURD et vulgarisation de la loi intégrale contre la violence à l’égard des femmes

Ce projet est réalisé en partenariat avec OPEN SOCIETY FOUNDATIONS. Il vise à travailler sur la vulgarisation de la loi organique relative à l’élimination de la violence à l’égard des femmes et sur la sensibilisation du grand public au problème des VBG (violence basé sur le genre). Ce projet se base sur l’implication des associations locales afin de contribuer au changement de la perception des Tunisiennes et des Tunisiens sur la question des VBG, ainsi que le changement des comportements de manière à éviter la banalisation de la violence faite aux femmes.

  • Partenaire financier: Open Society Foundations (OSF)
  • Durée du projet: Du 29/09/2017 au 29/09/2018
Voir plus
AFTURD

Nos projets

L'Association des Femmes Tunisiennes pour la Recherche sur le Développement (AFTURD) regroupe des femmes intéressées à la recherche militante.

De l’exclusion à l’éclosion : on sème des alternatives

Ce projet intitulé « De l’exclusion à l’éclosion : on sème des alternatives » s’inscrit dans le cadre d’un partenariat la Mairie de Barcelone et l’Assemblée de Coopération Pour la Paix (ACPP). Il vise à promouvoir la justice sociale à travers l’insertion socio-économique des jeunes et des femmes en situation d’exclusion sociale. L’objectif principal de ce projet est de renforcer les capacités personnelles et productives de cette population pour une meilleure intégration socio-économique juste, solidaire et durable. Le projet est mené sur deux volets : Le premier volet porte sur la mise en place d’un cycle de formations portant sur différentes thématiques (l’entreprenariat Social et Solidaire, la prévention contre la violence avec une approche genre, les pratiques éco-durables : compostage et horticulture), et ce, en collaboration avec la maison de jeune de la Cite Helal, ainsi qu’un Centre de renforcement des capacités pour 40 femmes à Sidi Thabet. Le deuxième volet vise à impliquer les acteurs économiques dans cette démarche en créant des pistes de collaboration et de soutien (Formation, visite terrain, offre de stage, dons de différentes natures…).

Renforcement organisationnel d’AFTURD et vulgarisation de la loi intégrale contre la violence à l’égard des femmes

Ce projet est réalisé en partenariat avec OPEN SOCIETY FOUNDATIONS. Il vise à travailler sur la vulgarisation de la loi organique relative à l’élimination de la violence à l’égard des femmes et sur la sensibilisation du grand public au problème des VBG (violence basé sur le genre). Ce projet se base sur l’implication des associations locales afin de contribuer au changement de la perception des Tunisiennes et des Tunisiens sur la question des VBG, ainsi que le changement des comportements de manière à éviter la banalisation de la violence faite aux femmes.

Réintégration de la jeune fille en conflit avec la loi

Réintégration de la jeune fille en conflit avec la loi

Centre Femmes Victimes de Violence

Le Centre "El-Amen" pour l'hébergement des femmes victimes de violence est un projet du Ministère de la Femme, de la Famille, de l'Enfance et des Seniors, géré par l'Association des Femmes Tunisiennes pour la Recherche pour le Développement. Le Centre accueille et héberge des dizaines de femmes victimes de violence. Son rôle est de prendre en charge ces femmes, conformément aux dispositions de la loi 58-2017 relative à l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

Prévention de violence contre les femmes en Tunisie

Ce projet s'inscrit dans le cadre d'un partenariat entre l'AFTURD et Danner. Son objectif est de mettre en place un réseau de centres d'hébergement et de cellules d'écoute, dont le rôle est de prendre en charge les femmes victimes de violence. Ce réseautage vise le renforcement des capacités du personnel de la prise en charge des femmes victimes de violence.

Prévention de la violence fondée sur le genre et accompagnement des femmes victimes dans le Nord-Ouest Tunisien

En collaboration avec l'Office National de la Famille et de la Population, ce projet a pour objectif de contribuer à la mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre la violence à l'égard des femmes, et ce, grâce à la coordination entre les acteurs de la société civile et les acteurs étatiques au niveau de l'assistance et de l'accueil des femmes victimes de violence au Kef, à Beja et à Jendouba. Le projet vise également à sensibiliser la population des régions cibles autour de la violence à l'égard des femmes, à travers la réalisation d'une campagne de prévention et d'information sur les solutions et les recours possibles, ainsi qu'à travers la formation de personnel spécialisé.

Rendre digne le travail de soin: promotion de l’emploi décent et de l’action collective des travailleuses domestiques en Tunisie

Le projet prétend améliorer les conditions de travail et la vie digne d’un groupe de la population particulièrement non protégée: les travailleuses domestiques en Tunisie. Les travailleuses domestiques constituent une part considérable de la force de travail de l’emploi informel et on y retrouve des groupes de travailleuses plus vulnérables. Elles travaillent pour des foyers privés, fréquemment sans conditions d’emploi claires, sans être déclarées et sont exclues du champ de la législation du travail. Durant l’intervention est prévue la réalisation d’une investigation sur les conditions de travail et la vie des travailleuses domestiques dans la zone du Grand Tunis, où se concentre la grande majorité des emplois dans ce secteur, ainsi que la mise en place d’une entreprise sociale pour la promotion de l’emploi digne, formée par des femmes du secteur domestique. L'objectif est de promouvoir un modèle visible au milieu d’autres initiatives de coopération et d’associations de femmes qui travaillent dans des secteurs similaires.

Réseaux sociaux

Nos dernières publications sur les réseaux sociaux

حملة 16 يوم ضدّ العنف المسلّط على النساء والأطفال: عودة على أبرز الأنشطة

Voir la vidéo

القانون عدد 58 لسنة 2017 : برنامج بتوقيت تونس

Voir la vidéo

القانون عدد 58 لسنة 2017 : برنامج بتوقيت تونس

Voir la publication